Clown pathétique

On vient d’avoir un numéro de clown du pathétique et ridicule histrion Collard, qui, à l’instar de sa cheffe, ne répond pas aux questions qui lui sont posées, mais « rebondit » sur cette question pour attaquer à côté.

Il adopte donc la défense à la con suivante: « Regardez les autres, ils font pas mieux ou pire ».

On dit balayer devant sa porte avant d’emmerder les autres, mais il semblerait qu’il fasse partie des ceusses qui refusent l’exemplarité personnelle (venant de lui, rien d’étonnant).

Par exemple, à la question de Fabien Namias concernant Marinette qui « s’emporte » (euphémisme)  contre les magistrats et tout autre fonctionnaire partie dans les investigations contre elle, Namias lui demande s’il ne s’agit pas d’une attaque franche (question rhétorique s’il en est), et le pathétique clown de répondre que ce n’est pas elle qui a commencé à vilipender la magistrature.

Alors primo, et… ça change quoi connard?

Secundo, l’attaque (si c’en était une chez Hollande) n’était PAS DU TOUT comparable à celle de Marinette, qui menaçait de les virer purement et simplement, tout comme Trump l’a fait avec la juge fédérale ayant suspendu son ridicule muslimban  (virer dans le meilleur des cas, bande de gestapistes – en passant, Gestapo est l’acronyme pour Geheimnisse Staatspolizei, Police d’Etat  secrète -).

Un autre exemple du populisme éhonté du père Collard et de son camp: à propos de la non-réponse de Marinette la Trumpette à la convocation judiciaire, légale puisque couverte par l’immunité parlementaire – Parlement de l’Europe, institution qu’elle dénonce et veut quitter… mais qui peut être bien utile parfois quand même 😜 – mais très très peu honnête – quand on n’a a priori rien à se reprocher, pourquoi se soustraire au témoignage dans une affaire? -.

La réponse de l’autre clown consiste à dire que l’immunité la couvre certes, mais qu’en plus, et là, il n’en veut pas aux gens de ne pas le savoir, ce ne sont pas des spécialistes du droit, il y a un arrêt qui dit que l’immunité Parlementaire appartient au Parlement et pas au parlementaire, et que le parlementaire ne peut tout simplement pas renoncer à son immunité.

Pour que la demande soit légale, il aurait donc fallu que les juges demandent la levée de l’immunité avant de demander sa convocation.

Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier alu…

Le « petit » problème, pathétique juriste, c’est qu’en droit français, la jurisprudence n’est pas une des sources formelles du droit, que la loi est prééminente.

Comme le dit wikipédia dans son article sur la jurisprudence, « […] le Code civil français interdit dans son article 5 [archive] les arrêts de règlement en disposant : « Il est défendu aux juges de prononcer par voie de disposition générale et réglementaire sur les causes qui leur sont soumises ». La décision d’un juge ne peut donc régler à l’avenir le sort d’une question de droit et ne s’applique en principe qu’à l’affaire jugée. »

Voilà, donc on « excuse » les accusateurs parce que ce ne sont pas des spécialistes, et on donne une réponse montrant qu’on est soi-même pas spécialiste, ou qu’on détourne la réalité.

Propaganda…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s