Handschuh

Revenons un instant sur ce mot allemand, le gant.

Mais ce n’est pas simplement un gant, c’est « la Schuhe de la Hand », la chaussure de la main.

Et bien tout à l’heure, j’ai tondu mon jardin.

Il faisait chaud, chaud, chaud.

Je portais des gants.

Et quand je les ai retirés, et bien j’avais les mains qui sentaient les pieds, Schuhe est donc on ne peut plus idoine en l’espèce.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s