La terre est un disque, & son bord est bien gardé #WaitForIt

Source: Die Welt, https://t.co/raE83o5V1F, Michael Remke, 04/08/2017

Dans des temps où le président des États-Unis ignore les vérités scientifiques, les «platistes (ou plateux)» sont de plus en plus nombreux. Ça ressemble à une plaisanterie mais les partisans de cette théorie sont sérieux. Et cette théorie en attire des millions.

Comme les enfants l’apprennent très tôt à l’école, la Terre n’est pas un disque, elle est bien sphérique, une planète. Elle tourne sur son axe propre et décrit une trajectoire elliptique autour du soleil. Depuis l’Antiquité déjà, les milieux éclairés savent que la Terre a une forme sphérique. Une vérité dont les savants ne doutent plus depuis 300 avant J.-C. Et c’est une légende que les chrétiens aient cru à une Terre en forme de disque au moyen-âge.

Mais à une époque où le président américain remet en question les découvertes scientifiques et qualifie le changement climatique de «fake news», une communauté qui questionne sérieusement ces faits a beaucoup de succès. Les «platistes (ou plateux)» sont d’avis que la Terre est plate comme un disque en s’appuyant sur la théorie de l’auteur britannique Samuel Rowbotham. Dans un livre paru au XIXe siècle, il a affirmé que la Terre ne serait pas une sphère. D’après lui, le pôle Nord serait au centre du monde, et l’Antarctique en constituerait les bords. Ses murs de glace géants empêcheraient que les bateaux et les hommes ne « tombent » de la Terre à la fin de l’horizon.

Les images prises de l’espace, qui montrent une planète bleue et sphérique, seraient pour les «croyants» d’aujourd’hui des «fake news». De l’intox, quoi. De même, les observations des astronautes, qui refusent de voir un disque depuis l’ISS, ne sauraient les convaincre.

Ce serait la NASA, selon eux, une institution US en charge de tromperies, qui avec des images et des rapports falsifiés pousserait les gens à croire que la Terre est sphérique. Le but de la NASA serait de diviser l’humanité en sachants et ignorants. L’intérêt de l’institution spatiale resterait un mystère pour les «platistes (ou plateux)».

Quand les premiers doutes surviennent

Même si la théorie d’une Terre plate n’a évidemment aucun sens rationnellement parlant, elle attire de plus en plus. Une communauté Flat Earth and Globe Discussion Group regroupe environ 40 000 followers sur Facebook. Le créateur de ce groupe croule sous les nouveaux inscrits. Nathan Thompson dit: «Il y a des jours où je me lève et où j’ai des milliers de nouveaux inscrits».

Il a 31 ans, exercerait le métier d’expert en markéting online selon ses dires, et a toujours cru que la Terre était sphérique. C’est l’année dernière qu’il a été pris de doutes. Il a lu des articles sur le sujet, a fait des recherches sur internet et serait devenu un «platiste (ou plateux)». Depuis lors, cet homme originaire de Californie parcourt le pays en tant que «sachant» pour faire part de ses «découvertes». Pour lui, la pesanteur n’est elle aussi qu’une théorie non prouvée.

«Je cherche à secouer et réveiller les gens» dit Thompson, «c’est ma mission». La moitié de son audience serait intéressée, l’autre moitié le décrirait comme un fou. Parmi les idées absconses de Thompson, il prétend que le mur de glace à la limite de la Terre serait bien gardé depuis 1961. «Je n’y suis pas encore allé» dit-il. «Mais j’ai entendu dire que la police éloignait à coups de fusils tous les importuns».

Nathan Thompson n’est pas le seul à ignorer les sciences. Des groupes de «platistes (ou plateux)» se seraient formés dans des grandes villes US comme Denver, Boston, Houston, Phoenix ou Chicago, et se rencontrent régulièrement et récoltent de l’argent pour des panneaux publicitaires. Il n’est pas rare de voir sur ces panneaux de plusieurs milliers de dollars leur message parlant d’une Terre plate en forme de disque. On devrait atteindre le paroxysme de l’absurde en novembre de cette année. C’est alors que se rencontreront à Raleigh en Caroline du Nord les complotistes à la première conférence «flat earth».

«Nous poussons les gens au questionnement»

Les «sachants» s’activent sur YouTube, et défendent leur théorie du disque dans d’innombrables vidéos. Ce qui rend perplexe, c’est que ce non-sens semble séduire des millions de gens. Parmi ceux-là Bob Knobel, un cinéaste amateur à succès. Ingénieur à Denver depuis 35 ans, il est inscrit à un groupe de «platistes (ou plateux)». «J’ai bien regardé les papiers de la NASA», dit-il en racontant la fois où il a découvert le pot-aux-roses. «Pourquoi les astronautes se contredisent-ils lorsqu’ils décrivent les cieux?». Parfois, le ciel serait constellé d’étoiles. Et parfois il ne serait que profondément noir ? Il y a là un truc qui clocherait.

Depuis, Knobel et sa femme Cami ont produit 135 vidéos pour leur chaîne YouTube «Globebuster». Les vidéos ont été déjà vues presque 2 millions de fois. Seul son collègue YouTubeur et «platiste (ou plateux)» Mark Sargent peut revendiquer plus de fans avec 7,7 millions de clicks et 40 000 abonnés sur sa chaîne. «Nous poussons les gens au questionnement» dit Cami, l’épouse de Knobel. Elle aussi est une «platiste (ou plateuse)» convaincue.

 

«Certains y croient, d’autres pas», dit John Vnuck, du Colorado. «Mais peu importe que tu aimes ou pas, tu ne peux pas l’ignorer, la Terre est un disque». Mais Vnuck ne veut forcer personne.  «Les gens doivent en convenir d’eux-mêmes». C’est sa mission, d’ajouter.

Les Thompson, Knobel et Vnuck ont semble-t-il déjà convaincu certains VIP comme le rappeur B.o.B et la vedette de téléréalité Tila Tequila. La superstar du basket Kyrie Irving a également rejoint «les platistes (ou plateux)». «Beaucoup de ce que j’ai appris à l’école s’est révélé totalement faux par la suite», a dit le joueur des Cleveland Cavaliers dans un podcast. Il a plusieurs fois déclaré que la Terre était plate. «Nous devons enquêter. C’est juste là sous nos yeux». D’ajouter qu’il croit qu’«ils nous mentent». Dans le schéma de pensée des «platistes (ou plateux)» il songe évidemment à la NASA.

Il se pourrait également qu’Irving ait voulu se référer à la légende du basket Shaquille O’ Neal. Lui aussi s’est déclaré «platiste (ou plateux)», provisoirement du moins, et a justifié cette affirmation par un voyage de par l’Amérique. «Je voyage régulièrement d’une côte à l’autre et tout me semble plat», a dit le géant de 2,16 mètres. «Ça ne monte pas et ne descend pas et ça n’est pas non plus comme dans un angle de 360°». C’est seulement quelques jours après quand ses fans se sont moqués de lui qu’O’Neil est revenu sur ce qu’il avait dit. «J’ai juste fait une blague, bande d’idiots». Reste à savoir s’il s’incluait aussi dans la bande.

Voilà, alors, ça valait le détour non ? Ayant cherché des sources (pour m’aider à traduire certains trucs), en voici quelques-unes :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Flat_Earth_Society

http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-sciences/20160820.RUE3638/j-ai-essaye-d-interviewer-quelqu-un-qui-croit-que-la-terre-est-plate.html

https://www.pressreader.com/france/le-point/20170420/282488593606694

http://www.leparisien.fr/sciences/le-retour-en-force-de-la-theorie-de-la-terre-plate-06-04-2017-6829746.php

http://www.huffingtonpost.fr/2016/01/26/rappeur-bob-terre-plate-twitter_n_9076096.html

http://observer.com/2016/01/tila-tequila-truly-believes-the-earth-is-flat-and-wont-stop-yelling-about-it-on-twitter/

http://www.lci.fr/sport/video-ils-nous-mentent-star-de-la-nba-kyrie-irving-est-convaincu-que-la-terre-est-plate-all-star-game-basket-cleveland-cavaliers-2026429.html

Publicités

Une réflexion au sujet de « La terre est un disque, & son bord est bien gardé #WaitForIt »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s